Quand partir en Grèce : quelles sont les périodes à privilégier ?

Appelée berceau de la civilisation, la Grèce regorge de trésors et de vestiges témoignant de son glorieux passé. De plus, ce pays méditerranéen possède plus de 9800 magnifiques îles et îlots, avec des paysages montagneux à couper le souffle, et des couchers de soleil uniques. Les lieux à visiter en Grèce sont nombreux, des sites archéologiques, des musées, des superbes plages à l’eau cristalline, ainsi des terres d’orangers. En outre, la gastronomie grecque est connue à travers le monde entier pour ses saveurs typiquement méditerranéennes.

Mais afin de profiter de toutes ces richesses, il est important de partir en Grèce à la bonne période. En effet, même si ce pays possède un climat doux, il existe certains mois à privilégier, aussi bien pour des raisons climatiques que financières. Dans cette contribution, nous listons les meilleures périodes pour partir en Grèce, en fonction des villes et des régions du pays.

Le climat du nord de la Grèce

A Thessalonique, ville portuaire située dans le nord de la Grèce sur la mer Égée, le climat est continental, avec des hivers assez froids , sans beaucoup de précipitions mais avec de nombreuses gelées nocturnes. L’été, dans cette ville, est extrêmement chaud avec des températures pouvant aller jusqu’à 38° pour les mois de juillet et d’août.

Pour ce qui est de la ville de Florina, située plus au nord à côté de la frontière avec la Macédoine, les températures sont glaciales en hiver, avec une moyenne de 0°. Durant quelques périodes de grand froid, elles peuvent atteindre les -20°. En été, les journées sont chaudes et les soirées sont très fraîches.

nord grece

Le centre sud de la Grèce

Le centre sud de la Grèce possède un climat méditerranéen, avec des hivers pluvieux plus ou moins doux, et des étés très chauds. Dans la capitale du pays, Athènes, les températures moyennes en été se situent entre 26 et 28° au sein des zones côtières, tandis qu’elles peuvent atteindre les 30° dans le centre ville. Ceci dit, il faut rappeler que la ville d’Athènes est très polluée.

Pour ce qui est de la Crète, de Cythère et des Cyclades, situées dans l’extrême sud de la Grèce, l’hiver est très doux avec des vagues de froid moins soutenues. L’été y est très ensoleillé mais moins chaud que dans la capitale, du fait de l’influence de la mer sur ces villes et ces îles.

Quelles saisons préférer en fonction du but du voyage ?

Pour savoir quand partir en Grèce, il convient d’abord de bien déterminer le but de votre voyage. Les amoureux des visites archéologiques et les partisans de la baignade et de la bronzette ne recherchent pas forcément les mêmes choses.

Pour des vacances en bord de mer, la meilleure période se situe entre début juin et fin septembre. Durant ces mois, les journées sont chaudes et longues, et les soirées sont fraîches et agréables. Quelques brises peuvent tempérer le climat essentiellement sur les côtes. Dans les villes du nord, il est conseillé de prendre avec soi des petites vestes pour les nuits les plus froides.

Si le but de votre voyage est plutôt de visiter les villes, les musées et les sites archéologiques, les meilleures périodes sont l’automne et le printemps. Car en été, les températures élevées et la forte affluence des touristes ne sont pas propices aux longues ballades.

Voici un résumé des particularités de chaque période, à vous de faire un choix selon vos besoins et votre budget :

  • De mai à août : températures élevées, grande affluence, prix doublés ;
  • Avril et septembre : températures douces, affluence réduite, prix intéressants ;
  • D’octobre à mars : températures assez froides, prix divisés par deux, très faible affluence.

Continuer votre voyage dans nos articles ...